Вівторок, 22.08.2017, 02:29
Вітаю Вас Гість | RSS

Teteriv Country - Країна Тетерів

La Randonnée "Le long du Teterev"

 
 
 
La vallee de Teteriv
 
Mes amis francophones! Ici j’ai me suis permis de publier un extrait de la lettre de mon camarade Roberto Haab

"Cher Camarades,

...Par conséquent je me suis mis à la recherche d' alternatives et je suis tombé de nouveau sur M. Constantin (Kostya) Borissoff, par le truchement duquel j' ai participé à ma première randonnée équestre en Ukraine en 2001.

M. Borissoff est juriste, homme de cheval compétent, gérant de centre hippique depuis des années, organisateur expérimenté de randonnées à cheval (Ukraine, Altaï, Crimée), homme méthodique et digne de confiance. Il parle couramment le français, voilà pourquoi je me sers dans cette occasion de la langue de Racine et de Corneille, à fin qu' en me lisant par connaissance il puisse me comprendre.

Il nous propose pour l' été 2010 la randonnée "Le long du Teterev" dont je résume comme suit les traits saillants:


• Rayon topographique: dans les environs de la ville de Radomishl, env. à 80 km à l' ouest de Kiev, le long de la rivière Teterev (Teteriv).

Parcours: --> carte de l’ Etat Major soviétique 1 :100000 ci-jointe, pour ceux qui savent l' interpréter.

• Temps en selle par jour: trois heures le matin, 2-3 heures l' après-midi. Une journée de repos.

• Environnement: immenses forêts, fonds sablonneux, rivières, petits lacs, peu de reliefs. En somme: paysage typiquement "russe", avec maisonnettes de la Baba Yaga. Ci-joint vous trouvez quelques photos et ici-bas des links qui vous permettront d’ explorer virtuellement la région.

• Des visites touristiques sont prévues dans le secteur de la randonnée.

• Logistique: on dort sous les tentes (parfois dans des cabanes rustiques) , et on est suivi par une équipe motorisée qui prépare les repas.

• Prix: EUR 450 la semaine, tout compris, aussi la bière et le vin, mais pas la vodka, dont on est invité de s' abstenir pendant la randonnée, pour des évidentes raisons de sécurité.

Depuis la Suisse la voie d' approche la plus convenable me semble actuellement être un vol Memmingen (env. 2.5 heures de voiture depuis Lugano) -Kiev avec la compagnie low-cost Wizzair. M. Borissoff vient chercher les touristes à l' aéroport et les y ramène après la randonnée.

Commentaires:
• Le programme est intéressant.

• Le prix est honnête.

• Je suis confiant que nous ne serons présentés que de chevaux sains et allants.

• Le voyage d’ approche est réalisable en temps et à prix raisonnables.

• Il existe la possibilité (à frais supplémentaire) de prolonger le séjour en Ukraine, par exemple pour visiter Kiev.

• Sauf cas de force-majeure, et à condition que Constantin me dispense de porter le casque, je participerai à cette randonnée...

Ce message est adressé aux participants aux opérations «Ukraine 2002-2008» organisées depuis la Suisse, ainsi qu’ a certains connaissances faites à l’ occasion de ces expéditions.

Mesdames et Messieurs qui sont intéressés à cette expédition sont priés de contacter le soussigné avant la fin de novembre 2009. Après cette date des places libres ne seront plus garanties.

Messieurs les Officiers du Circolo Ippico degli Ufficiali sont priés de soutenir ma campagne de recrutement parmi les rangs de l’ association.

Con cordiali saluti
Avv. Roberto HAAB"

Toujours a votre disposition Constantin Borissoff
 
 
 
 
 
 
 
 
Rapport final apres la randonnee: 
 
 

1.      Introduction. 

 

a.      Depuis 2001 je participe chaque annee, seul ou en compagnie de membres de ma famille ou d’amis, aus des randonnees a cheval en Ukraine de la duree d’une semaine. 

b.      Mon choix est tombe  sur l’Ukraine d’abord pour des raisons personnelles  (j’ai des racines ukrainiennes) ensuite parce que le terrain se prete d’une facon optimale a l’equitation de campagne. 

c.      Par ces randonnees je veux entre autres verifier mes aptitudes d’ancien cavalier militaire, dans un cadre simple et rustique, et non "Gucci”. 

d.      Jusqu’ ici le theatre des  nos randonnees a ete l’Ukraine occidentale (Podolie, Galicie, Volhynie, region des lacs de Shatsk), avec une  deviation dans la region de Tver’ (Russie). 

e.      Cette annee j’ai  voulu changer de scenario et j’ai adherea la proposition de M. Constantin Borissof (que j’ai connais depuis  2001 alors qu’il gerait un centre hippique pres de Kiev) de mettre sur pied une randonnee dans les environs de Radomishl, soit dans le secteur de la riviere Teterev (ou Teteriv). 

f.      Je resume l’essentiel de cette randonnee comme suit. 

 

2.      Participants. 

 

a.      A la vielle du depart nous etions six. Deux ont renonce pour des raisons  imprevues de sante, deux  autres, litteralement a la derniere  minute, par crainte de precipitations radioactives  - supposes  par les medias occidentaux - A la suite des incendies de fortts et de tourbieres dans la region de Briansk polluee par la radioactivite en occasion de la catastrophe de Tchernobyl. 

b.      On est  donc reste en deux’: ma tenace  compagne russe, Natalia Victorovna Zvezdova, et moi. 

 

3.      Rеcit  chronologique. 

 

a.      Samedi, 14.08.2010. 

i.      Je pars en voiture de Lugano A 07:45, traverse les Alpes par le col du San Bernardino et apres environ 3,5 heures j’arrive, en conditions de trafic et de temps optimales, A Memmingen, en Baviere occidentale, ou je prends  l’avion pour Kiev. Le vol avec la compagnie low-cost  (env. ‘  100 allee et retour) Wizzair dure un pu plus de deux heures, plus les temps pour la registration les controles  des passeports, la douane etc. 

ii.     A Kiev-Borispil je suis  attendu par Natalia (arrive A Kiev en train quelques heures avant moi) et par M. Vladimir et sa fille Olena (Li), des amis de M. Borissoff qui se chargent de notre transport. 

iii.    En voiture ont se deplace a Mygalki, distance env. 130 km. Le voyage dure environ deux heures puisqu’ on doit traverser la ville de Kiev, ou les conditions de trafic  sont parfois difficiles. 

iv.     A Mygalki nous sommes accueillis par M. Constantin Borissoff, sa femme Olena et sa fille Tamara, son fils Dmitri, ainsi que par deux dames amies de la famille Borissof. On nous loge dans une chambre simple mais confortable dans la datcha de la famille Borissoff. En peu plus tard nous rejoint  aussi notre  vieil ami Dmitri Sedyuko. 

b.      Dimanche,15.08.2010 

i.      D’ assez bon matin nous nous rendons A l’ Ecurie (env. A 2 km de la datcha) pour une premiere sortie A cheval guidee par Dmitri Borissoff. Je  recois la jument bai-fonce Normandie, Natalie le trotteur Russe alezan Valet. Nous nous dirigions de bonne allure vers le prairies et les paturages qui bordent le  Teterev. Prennent  aussi part A la cavalcade Dmitri Sedyuko, Li et Jean-Luc, un homme d’ affaires vaudois transplante en Ukraine, ainsi que la chienne Chica, qui  nous accompagnera pendant toute la randonnee. 

ii.     Natalie, qui monte derriere moi, ne respecte  pas les distances. Un premier coup de pied de Normandie, bienheureusement amorti par l’ appareil photo fixe a sa ceinture, l’ atteint dans le ventre. La lecon  lui  ne suffit pas et bientot  apres un second coup de sabot  de Normandie frappe et ensanglante la rotule de son genou droit. Le coup cette fois est severe. Sans perdre de contenance Natalie descend de cheval, inspecte la blessure dont  jaillit un flot de sang, la panse avec son  mouchoir, remonte en selle et  insiste pour qu’ on continue la balade comme si rien ne fet. Pas un cri, pas une larme’: voila les femmes de Russie. Bienheureusement la jument   n’ etait pas ferree. 

iii.    Apres env. deux heures et demie on est rentres A la datcha des Borissoff, ou nous rencontrons une autre vieille connaissance, Ekaterina Scherbina. Les chevaux sont attachees aux arbres du jardin. La chaleur est etouffante et frise les 40 degres. Apres le dejeuner on accompagne en voiture Natalie a Borodyanka chez un medecin  qui coud sa blessure (cinq points) , y applique un drainage et la panse professionnellement. Apres son retour elle me coupe les cheveux. 

iv.     Vers la fin de l’ apres-midi, deuxieme sortie A cheval. Cette fois nous ne sommes que trois’: notre guide Dmitri Borissoff, Dmitri Sedyuko et moi. Cette fois je monte  le trotteur alezan Valet.  Ce cheval n’ a pas un gramme de graisse, un on lui voit chaque muscle. Tres dynamique. Belles galopades dans les forets sur fond sablonneux. Mon derriere est  quelque peu blesse par la selle de Valet , trop petite pur moi et dont les ‘taquets Danloux’’ posterieurs meurtrissent ma cuisse. Pour le lendemain on m’ en promet une autre. Rentre A l’ Ecurie, Dmitri Sedyuko nous quitte. Je rentre A pied A la datcha avec Dmitri Borissoff, pendant que la nuit tombe. 

c.      Lundi, 16.08.2010. 

i.      Commence la randonnee veritable. Voila notre formation: En tete Dmitri sur Normandie,  ensuite moi sur Valet et  Natalia sur Nicosia,  une petite jument un peu rondelette, couleur cafe-au- lait  avec une discrete raye de mulet. La chienne Chica nous suit hors de rang. Pendant environs trois heures nous chevauchons A toutes allures  A travers des pinedes  sans fin sur fonds sablonneux. La chaleur est devenue assez supportable. Vers midi nous arrivons A un etang ou nous attachons  nos chevaux aux arbres, pas loin de la tombe d’ un nomme Tankov. Baignade. Bientot Constantin et Olena Borissoff nous rejoignent en voiture avec notre dejeuner. Constantin se donne A faire pour debarrasser les dechet qui, helas , enlaidissent  presque tous les sites de piquenique d’ Ukraine ou l’ on peut arriver en voiture. Ensuite siesta, mais vers trois heures un bref orage nous mobilise. 

ii.     Apres quelques heures nous arrivons A notre bivouac vesperal, sur la rive d’ un etang forme par la riviere Belka, pas loin du village homonyme. Apres avoir  pourvu aux besoins de nos chevaux, on monte les tentes, on se baigne (l’ eau est  apparemment propre et tres agreable), on soupe et on va  assez tot se coucher. 

d.      Mardi, 17.08.2010 

i.      On repart en direction de Radomishl ou l’ on devrait arriver dans environ trois/quatre heures. Malheureusement nous ne trouvons pas toujours la bonne route et le gue A travers le Teterev. Ainsi cette etape devient beaucoup plus longue. La chaleur est accablante, mon cheval (Valet) en a visiblement assez. Malgre qu’ on m’ aie attribue  ce matin une selle plus confortable, mes fesses sont  encore ulceres  et me font souffrir. 

ii.     Enfin nous arrivons A notre but, un vieux moulin  en brique rouge A la peripherie de Radomishl que dame Olga Bogomolets, professeur es medecine, chanteuse renommee et femme de more beaute, est en train de transformer en chateau et musee ethnographique qui hebergera sa collection d’ icones. Le site est tres pittoresque. La maitresse de la maison nous conduit A travers le chantier. Souper ukrainien. ensuite nous allons nous coucher dans une salle du moulin plutot poussiereuse. Nous decidons  qu’ il vaut mieux dormir sous la tente. 

e.      Mercredi, 18.08.2010 

i.      Le climat est devenu beaucoup plus agreable par effet d’ un bref mais violent orage pendant la nuit. Vladimir (à 14.08.2010), sa fille Li, Natalia et moi entreprennent une excursion en voiture A Korosten’ (env. 90 km), ou nous visitons un bunker de commandement faisant partie de la ‘‘Ligne Staline’’, systeme defensif de l’ Armee Rouge, epicentre de violents combats en 1941. 

ii.     Dans l’ apres midi on repart a cheval et apres env. trois heures  parvenons A un joli petit lac A l’ eau cristalline encadre par des rochers de granite, dans l’ angle forme par les rivieres Teterev et Dubovets.  Il s’ agit d’ une vieille carriЕre de granit remplie d’ eau. Baignade  et dejeuner tres agreables.  Vers la fin de l’ apres-midi on repart vers Radomishl.  Cette fois je monte  la  belle jument  noire Normandie, qui restera ma fidele compagne jusqu’a la fin de la randonnee. L’ Etape, qui nous conduit A travers le Teterev et dans la vaste campagne A sud de Radomishl,  ou nous faisons un grand crochet, devient tres longue. Ce n’est que vers 21:00 h que nous rejoignons notre moulin-chateau.  Souper ukrainien. Ensuite nous nous retirons sur nos tentes, plactes sur un ile dans le parc du chateau. 

f.      Jeudi, 19.08.2010 

i.      Nous disons adieu au chateau et a dame Olga, qui me fait cadeau d’ un livre illustrу sur sa collection d’icщnes ainsi que d’ un coffret de disques des ses chansons,  et nous entamons la voie du retour. Notre but est le bivouac sur la Belka (à 16.08.2010). Cette fois nous trouvons avec facilite le gue A travers le Teterev et nous plongeons dans le vastes pinedes A l’ est de cette riviere. Longues reprises de trot et de galop sur  fond sablonneux. 

ii.     Un orage nous trempe jusqu’ A la peau  avant qu’ on puisse songer a se proteger avec les pelerines‘que nous n’avons pas pris avec nous. Arrives presque A la fin de l’ Etape nous apprenons qu’ on nous defend d’ occuper notre ancien bivouac sur la Belka. Constantin en organise un autre un peu plus loin,  aupres d’ un etang pittoresque ou notre souper nous attend. 

g.      Vendredi 20.08.2010 

i.      Le matin est beau et assez  frais. Apres avoir dejeune, panse nos chevaux et selle, nous  dirigeons vers notre base de depart. Le temps se gete. Petites pluies intermittentes . Je m’ exerce plusieurs fois A mettre et A ranger ma pelerine militaire fixe derriere le troussequin de la selle. Pendant la pause du dejeuner nous sommes honores de la visite d’un garde forestier en uniforme mimetique monte a cru sur un joli petit etalon noir qui salue  d’un sonore hennissement nos juments. Le jeune homme, qui nous prend pour des braconniers, controle nos bagages. S’etant assure que nous ne menons point d’armes avec nous, il saute sur sa monture et detale au galop ‘.. 

ii.     Vers le crepuscule nous arrivons A Mygalki. Comme d’ habitude nous faisons le derniere kilomЕtre A pied, apres  avoir deboucle un peu les sangles. Normandie avance d’ un  bon pas energique.  Les chevaux restees A l’ ecurie nous saluent chaleureusement. C’ est avec regret que je quitte ma belle jument noire. Mais une autre m’attend a la maison’. Avec Natalie je me deplace a pied vers la datcha de la famille Borissoff, pendant que la nuit tombe. Chica nous suit de loin. Souper agreable avec toasts. 

h.      Samedi, 21.08.2010 

i.      Assez tot Vladimir vient nous chercher pour nous transporter A la gare de Kiev, respectivement a l’ aeroport. En traversant Busha il nous montre sa maison. Ensuite nous deposons Natalie A la gare et continuons pour Boryspil, ou je m’ embarque sans contretemps sur l’ avion pour Memmingen qui decolle  a 12:40. 

ii.     Voyage de retour  en auto Memmingen-Lugano sans evenements particuliers sauf un bouchon pas grave dans le tunnel du Pfaender (A la frontiЕre Allemagne/Autriche) . J’ Ecoute les  belles chansons de Mme Bogomilets. Pause et gouter a Maienfeld. Vers sept heures je suis A Lugano.

 

4.      Remarques generales.

 

a.      Chevaux. 

i.      Beaux, sains, jeunes et agreables a monter. C’Etait le point plus positif de cette randonnes. 

ii.     A la fin de certaines etapes, un peu plus longues de ce qu’ on s’ attendait, signes de fatigue chez certains chevaux. Des pauses regulieres et de reprises A pied ont un effet favorable. 

iii.    Aucune blessure de selle, meme si la randonnee etait assez eprouvante, les chevaux peux accoutumes A cette sorte d’ entreprises. 

b.      Equipement. 

i.      Tout les chevaux marchaient sans fers, ce qui ne posait aucun probleme sur le terrain sablonneux que nous n’ avons pratiquement jamais quitee. 

ii.     Selles de type anglais  avec tapis de selle  ordinaire dans certains cas double par un coussin de fourrure. 

iii.    Les tapis de selle sont regulierement changes. 

iv.     On attend que les cavaliers portent des besaces de selle avec soi. 

v.      Casque pas obligatoire. 

c.      Terrain 

i.      Pistes sablonneuses dans les forets, pres et paturages. Nous n’ avons  vu que tres peu d’ asphalte. Les parcours sont pratiquement toujours galopables. 

ii.     Aucun obstacle important sauf les rives souvent marecageuses des rivieres. Il faut savoir ou se trouvent les gues. 

d.      Paysage et environnement. 

i.      Terrain plat, un peu repetitif et moins variE et spectaculaire que celui de Podolie. Semblable A celui de Volhynie ou des lacs de Shatsk. 

ii.     En revanche particulierement idoine a l’ equitation. en theorie on pourrait galoper partout. 

iii.    Comme partout en Ukraine beaucoup de dechets dans les lieux frequentes par les piqueniqueurs  locaux. M. Borissof a toujours ramassee les dechets autour de nos bivouacs. Nous avons apprecie ce geste symbolique. 

iv.     Nous n’ avons pas vu d’ incendies. Je ne sais pas si nous etions  expose a  la radioactivite. Pour le moment je me porte bien. 

v.      Tres chaud les premiers jours, ensuite assez temps assez agreable. Pratiquement pas de moustiques. 

e.      Organisation 

i.      Organisation logistique parfaite, ponctuelle et prevenante. On se donnait beaucoup de peine pour nous offrir une belle randonnee. 

ii.     Le materiel de bivouacs etait propre et en bon etat. 

iii.    Bonne cuisine. Repas portes  aux bivouacs en voiture. 

iv.     Tres peux d’ alcool. Les Borrissoff sont presque totalement sobres. Nous avons suivi  leur exemple sans rechigner.

v.      Les deux Borissoff, pere et fils, sont des hommes de cheval competents, qui traitent tres judicieusement et avec respect leurs chevaux. Leur Ecurie est simple mais  fait une tres bonne impression. 

vi.     Dmitri Borissoff  (19 ans, etudiant d’ electronique) est un bon guide. Cavalier dynamique mais judicieux. Discret et point bavard. S’ oriente assez bien, meme en terrain inconnu,  a l’ aide de la carte 1’:100 000 e de la boussole. 

vii.    La randonnee etait en general bien prepares. On aurait  toutefois pu mieux reconnaitre prealablement certains secteurs problematiques du parcours (gues). 

f.      Aspect financier 

i.      Nous avons paye ‘ 450/participant ce qui est acceptable et dans la norme. 

ii.     S’ ajoutent les couts du vol  Memmingen-Kiev-Memmingen, env. ‘ 50 si on achete son billet d’ avion assez tot.

 

5.      Conclusion’: belle randonnee qui merite d’etre repetee. 

 

Photos 

 

Con cordiali saluti

 

 

Avv. Roberto HAAB

Via Ariosto 4

C.P. 5749

CH-6901 Lugano

+41 91 913 30 70 phone

+41 91 913 30 79 fax

Skype: rupertinus

rupertus@haablegal.ch

   

 

   
Links:
 

Teteriv Country

 

Горящие путевки  Рекламно-издательский холдинг Зеркало мира  TERRA INCOGNITA-Справжні пригоди, активний, екологічний та екскурсійний туризм в Україні. Ріки і гори, печери і скелі, замки і палаци, церкви і монастирі. Унікальні куточки цілої України для молоді.  
 
Помощь блогеру    
 
Электоральная география . com - политика на карте  

BannerFans.com

Огромная база информации о Велотуризме!

 

Constantin Borissoff
  



Создайте свою визитку

 

 

 
Вхід на сайт
Пошук
Статистика

Онлайн всього: 1
Гостей: 1
Користувачів: 0